Carmen Souza

(Website)

Carmen Souza est née (1981) à Lisbonne dans une famille chrétienne de Cap-Verdiens. Très jeune, elle a connu la “Sodade”, sentiment de manque avec la longue absence de son père à cause de son travail en mer.
Elle commence à chanter professionnellement à l’âge de 17 ans dans une chorale Gospel et depuis, a participé à plusieurs projets de Funk, Soul, de Jazz et de musique du monde.
Carmen a toujours vu la musique comme une mission et s’estime privilégiée d’avoir la possibilité de s’exprimer à travers elle, travaillant dur chaque jour pour mériter cette chance. Des musiciens comme Luis Morais, Theo Pas’cal, Ella Fitzgerald, Joe Zawinul, Herbie Hancock, Keith Jarret, Diana Krall, etc, ont inspiré son évolution et la recherche d’un style personnel différent.
Theo Pas’cal, son producteur et mentor et l’un des meilleurs bassiste au Portugal, a été celui qui a découvert son talent.
En 2003, avec Théo, Carmen a commencé à travailler les compositions de son premier album “Ess ê nha Cabo Verde”. Carmen a voulu créer un son nouveau et unique dans son dialecte, le créole, qui mélange musique traditionnelle d’Afrique et du Cap-Vert comme Batuke rythmes, Morna, djon Cola et d’autres, avec ses influences contemporaines jazz / soul, dans un environnement totalement intime et acoustique, différent de l’environnement traditionnel de fête des sons du Cap-Vert.
“Ess ênha Cabo Verde”, sorti en 2005, a reçu d’excellentes critiques de la presse internationale.
Elle a également séduit les foules sur les grandes festivals à Toronto afro Fest-Canada, Jazz Festival Bray – Irlande ou Ulsan World Music Festival en Corée du Sud, entre autres, donnant des concerts captivants partout où elle va.
La voix de Carmen est indéniablement féminine, sombre, profonde et terreuse en même temps.

Albums

Live at Lagny Jazz Festival

Label: Galileo Music
Distribution en France: Harmonia Mundi
Date de sortie en France: 28 Janvier 2014

Entre jazz et world music, avec un héritage africain très présent, la chanteuse cap verdienne mêle dans ce Live une approche jazz avec les sonorités du Cap Vert, scattant et caressant les mélodies de sa voix sensuelle et énergisante. On retrouve des versions live de chansons de ses trois albums studio (Verdade, Protegid et Kachupada) ainsi que trois titres inédits, y compris son interprétation très personnelle de Sous le Ciel de Paris.

Carmen Souza - Live at Lagny Jazz Festival

Kachupada

Label: Galileo Music
Distribution en France: Harmonia Mundi
Date de sortie en France: 25 Septembre 2012

Entre world et jazz, avec un heritage africain tres présent, la chanteuse cap verdienne nous revient avec un disque à l’image du cachupa, plat traditionnel de son île d’origine : une musique épicée et tonique au croisement de multiples influences. Mêlant une approche jazz avec des sonorités du Cap Vert, scattant et caressant les mélodies de sa voix extravagante, Carmen Souza nous raconte des histoires tirées de ses propres expériences, passant de la mélancolie à une joie de vivre communicative. Son style unique apporte un nouveau souffle à la tradition, sans en perdre l’essence.

« (…)Le tout est sobre, frais, irrésistible » (Anne Berthod, ffff Télérama)

Carmen Souza - Kachupada

Protegid

Label: Galilelo
Distribution en France: Codaex
Date de sortie en France: 12 Avril 2010

Le troisième opus de la jeune et jolie jazzwoman recèle des pépites mélodieuses qui valent le déplacement. Il est quasiment impossible de ne pas tomber sous le charme et d’être séduit par le talent qui suinte à travers les douze morceaux de la galette. Par essence multiculturelle, l’artiste née au Portugal mais d’origine capverdienne nous envoie autant de cartes postales qu’elle a composé de morceaux pour ce nouvel album. Tour à tour pianiste ou guitariste, elle sait aussi user de la voix comme instrument spécifique. En 2005, elle se faisait connaître en publiant ‘Ess ê Nha Cabo Verde’, puis elle publiait ‘Verdade’ en 2008. Elle nous revient, aujourd’hui, avec un disque digne de tourner dans tous les foyers de l’hexagone. Chaleureuse et généreuse, la communication est sa préoccupation principale et elle sait mettre son public à l’aise. Sa reprise de ‘Sodade’, signé Cesaria Evora, est particulièrement parlante et évocatrice. Et tout l’ouvrage est dans le même registre. Cela évoque tantôt le Cap Vert, tantôt le Brésil, ces contrées géographiques où la musique fait partie de l’air que l’on respire.
En bref, un excellent disque de jazz qui flirte avec la Worldmusic sans en être pour autant exclusivement cela. Une musique propice pour les soirées à deux, à un bar où l’on peut déguster un mojito ou une caipirinha.

Carmen Souza - Protegid