Claude Chalhoub

(Website)

Claude Chalhoub est un jeune violoniste né à Beyrouth en 1974. Issu d’une famille de musiciens, il commence à étudier le violon à l’âge de huit ans avec son frère. Après des études musicales au conservatoire du Liban, il s’exile à Londres pour cause de guerre. En 1997, il obtient un prix d’exellence au Royal College of Music de Londres et commence alors toute une série de concerts à travers l’Europe. Son premier concert a lieu au St John’s Smith Square, bientôt suivi d’autres apparitions à Londres et à l’étranger.

Lorsqu’en 1999, Daniel Barenboim fonde à Weimar, le centre Culturel Européen de l’année 99, le " West-Eastern Divan " à la fois atelier musical et orchestre, il choisit Claude Chalhoub comme un des deux premiers violonistes, l’autre étant d’origine israélienne ; le but du " West-Eastern Divan " étant de donner à de jeunes musiciens venant d’Egypte, de Palestine, de Jordanie, du Liban, d’Israël et d’Allemagne, l’occasion d’apprendre et de jouer ensemble.

Claude Chalhoup partage aujourd’hui son temps entre Londres, Beyrouth et Boston. Son répertoire se situe au-delà de la musique classique puisqu’il apprécie les musiques du monde entier, avec bien sûr une prédilection pour celles d’Extrême Orient.

Ce premier album, enregistré pendant l’été 2000, a d’abord été publié en Allemagne et aux Etats Unis au printemps 2001. A l’écoute des neufs titres qui le composent; on perçoit la volonté du violoniste de marier la musique classique occidentale à la culture musicale arabe. Claude Chalhoub nous présente, à l’aide de ses propres compositions (Red desert, Oriental images, Melancholia …) et des adaptations très personnelles de mélodies classiques (Gnossienne …), un album intemporel.

Albums

Eponyme

Label: Warner Bros
Date de sortie en France: 27 Janvier 2001

A travers ce premier album il nous livre sa vision cosmopolite de la musique :
« J’ai voulu aborder la musique autrement, en y cherchant de nouvelles couleurs.
J’ai commencé par renouer ma base classique (il était premier violon et directeur musical dans le ‘West-Eastern Divan’ de Daniel Barenboïm) avec la musique traditionnelle arabe et l’art de l’improvisation »
Les sonorités orientales présentées dans un écrin de sons électroniques, telle est la démarche de Claude Chalhoub sur cette album éponyme.

Claude Chalhoub - Eponyme