Dave Stapleton

(Website)

Pianiste et compositeur basé à Cardiff, Dave Stapleton est bien déterminé à faire les choses comme il l’entend. C’est pourquoi il a créé son propre label, Edition Records, afin de rendre la musique disponible et la laisser faire son chemin.
Depuis l’obtention de son prix de piano classique du Royal Welsh College of Music and Drama en 2002, Dave a enregistré six albums en tant que leader, tous reçus de façon très positive par la critique (the Guardian, the Observer, Jazzwise, the Independent on Sunday…).

L’application et l’imagination de Dave l’ont ammené à écrire et à travailler pour de nombreux ensembles durant ces dernières années, mais son quintet, formé en 2004 reste le principal vecteur de sa musique.

En 2005, Dave s’associe à Deri Roberts avec qui il enregistre “The Cronway Suite”. Décrit comme un projet pour orgue d’église et saxophone, la musique franchit les frontières entre classique, jazz et minimalisme contemporain. En 2008, Dave collabore avec le pianiste Matthew Bourne et enregistre “Dismantling the Waterfall”, dix-sept morceaux liés par dix-sept vers de Julie Tippetts. Jazzwise l’a décrit comme “une belle collaboration entre deux des plus excitants pianistes de Grande Bretagne”.

En février 2008, il co-fonde le label Edition Records sur lequel il sort ses cinq albums en licence et produit notamment l’album de Keith Tippett Tapestry Orchestra “Live at Le Mans”.

Albums

The House Always Wins

Label: Edition Records
Distribution en France: Codaex
Date de sortie en France: 17 Septembre 2009

“The House Always Wins” est le quatrième album de Dave Stapleton en tant que leader. Avec les talents exceptionnels de Paula Gardiner à la basse et d’Elliott Bennett à la batterie, l’album est fait de rythmes puissants et de lignes mélodiques accrocheuses. Avec le son extrêmement singulier du trompettiste Jonny Bruce et l’impressionnant multi-instrumentiste Ben Waghorn aux anches, Stapleton a monté un groupe de haute volée aux grandes aspirations.
Parmi les invités, on retrouve les merveilleuses tablas d’Aref Durvesh sur le titre aux sonorités orientales “Cascade”; et la fabuleuse Julie Tippetts sur le lyrisme bluesy d’"Aquamarine".
Imaginez une musique aussi accessible et sophistiquée que Keith Jarrett, e.s.t. ou The Bad Plus, ajoutez à cela l’énergie des Messengers ou de Cannonball Adderley, c’est le Dave Stapleton Quintet.

Dave Stapleton - The House Always Wins