Kip Hanrahan

(Website)

Avant de définitivement se tourner vers la musique à la fin des années 70, Kip Hanrahan avait étudié l’architecture puis le cinéma. Deux domaines qui n’ont ensuite jamais cessé de faire partie intégrante de son œuvre, débutée en 1981 avec Coup de Tête et dont la dernière trace à cette heure est l’album Beautiful Scars, paru il y a quelques mois.

Percussionniste, Kip Hanrahan est avant tout producteur. Depuis plus de 25 ans, tous les disques parus sous son nom incluent une quantité impressionnante de musiciens, actifs sur les scènes du jazz/free jazz, de la musique latine ou du rock.

Ainsi, depuis 25 ans, on a pu entendre sur une quinzaine de disques, et parmi beaucoup d’autres, les guitaristes Arto Lindsay ou Leo Nocentelli (The Meters), les bassistes Jamaaladeen Tacuma, Bill Laswell ou Fernando Saunders, les batteurs Anton Fier, Andrew Cyrille ou JT Lewis, les pianistes Carla Bley, Don Pullen, Mike Cain ou DD Jackson, les violonistes Alfredo Triff ou Billy Bang, les souffleurs Jerry Gonzalez, Henry Threadgill, Byard Lancaster, David Murray ou Ron Blake.

Mais le ciment de l’oeuvre d’Hanrahan, c’est la basse électrique, celle, élastique, de Steve Swallow, les percussions magiques et omniprésentes de Milton Cardona, Daniel Ponce, Horacio El Negro Hernandez ou Robby Ameen, et les voix, celles de Brandon Ross, Lisa Herman, Alvin Youngblood Hart ou Lindsey Marcus, ainsi que celles, essentielles, de la cubaine Xiomara Laugart et du gallois Jack Bruce, mythique bassiste du groupe Cream avec Eric Clapton.

Autant de voix chantées, parlées, murmurées, en anglais ou en espagnol.

Tous les disques de Kip Hanrahan se ressemblent plus ou moins, et font entendre une musique faite de plans rapprochées, urbaine, new-yorkaise, cosmopolite, métissée, sensuelle, moite.

Albums

Crescent Moon Waning

Label: american clavé/enja yellowbird
Distribution en France: L'autre Distribution
Date de sortie en France: 22 Juin 2018

Aux côtés de “Beautiful Scars”, sorti en 2007 et de “At HoAux côtés de "Beautiful Scars”, sorti en 2007 et de “At Home in Anger ….”, “Crescent Moon Waning” pourrait être l’aboutissement, l’achèvement d’une trilogie, mais ce peut être également une douce vision distordue de la réalité.
Certes, la plupart des musiciens que l’on entend sur ce dernier album sont à peu près les mêmes que sur les deux précédents, et la manière d’envisager l’écriture de la musique (écrire avant d’entrer en studio, puis déconstruire l’écriture une fois en studio afin de permettre réellement à la musique d’émerger dans son essence à travers le jeu) est également la même.
Mais la musique au plus profond de nous, l’enchaînement des passions et des désirs de rendre la musique accessible, change au fil des années en chacun de nous et entre nous, de sorte que les trois disques, bien que formant un sous-groupe ou autre chose encore, sont aussi très différents. Ce disque possède en son sein la musique qui l’a précédé, mais en est également la critique (sinon il n’y aurait aucune raison de le faire).

Kip Hanrahan - Crescent Moon Waning

At home in Anger

Label: American Clavé/YellowBird
Distribution en France: Harmonia Mundi
Date de sortie en France: 01 Octobre 2011

Depuis maintenant plus de trente ans, le producteur, musicien et fondateur du label American Clavé, Kip Hanrahan, explore les liens anciens et cherche de nouvelles voies pour développer le Latin Jazz. Les résultats sont souvent devenus légendaires: des musiques hors du commun, construites sur plusieurs niveaux, et interprétées par des musiciens exceptionnels. Il ne fait aucun doute que cet homme connaît les traditions – mais il les questionne et les métamorphose avec détermination.
Hanrahan, de parents juifs russe et irlandais, a grandi à New York dans le Bronx, le quartier des immigrés hispaniques, italiens et irlandais. Ses jeunes années lui ont fourni un terrain idéal pour créer une symbiose musicale complètement novatrice et criante de vérité, venant du cœur, sans concession, parfois grinçante et toujours passionnée.
Sur cet album, son treizième, qui traite de la répression et de la marginalisation des hommes, on retrouve les vieux amis musiciens Steve Swallow, Milton Cardona, Alfredo Triff, Fernando Saunders, Don Byron, Horacio « El Negro » Hernandez et bien d’autres encore.

Kip Hanrahan - At home in Anger

Coup de tête

Label: Surplus value
Date de sortie en France: 01 Avril 2008

...

Kip Hanrahan - Coup de tête

Beautiful Scars

Label: American Clavé
Date de sortie en France: 01 Janvier 2007

Son nouvel album “Beautiful scars” est un savant mélange de swing, d’ambiances voluptueuses et d’envolées inattendues qui combinent l’écriture jazz avec des rythmes venus des Caraïbes, d’Afrique et d’Inde.
Kip Hanrahan, ce sorcier du nouveau jazz, exerce ses talents publiquement depuis la fin des années 70 et il compose des fresques musicales où l’on trouve aussi du funk, du rock et du blues. Pourtant, loin d’un grand fourre-tout, le résultat est très personnel même s’il y a de nombreux invités, notamment Steve Swallow, Milton Cardona, Billy Bang, Ron Blake et Anthony Cox.

Julien Delli Fiori

Kip Hanrahan - Beautiful Scars

Tenderness

Date de sortie en France: 01 Avril 2004

Fondateur du label Américan Clavé, arrangeur et créateur de grands orchestres de l’avant-garde new-yorkaise du début des années 90, engagé politiquement et socialement, écouter Kip Hanrahan est un voyage percutant. Amateurs de “spoken word”, de dissonances, de changements bruques de tempo, vous serez bien servi. Il s’agit de plusieurs sessions enregistrées entre 1988 et 1990. Le climat est étrange, brut. La chanson Look, the moon est langoureuse, et mets en vedette Chocolate Armenteros à la trompette. Tenderness regroupe de grands musiciens dont Don Pullen au piano, plusieurs percussionistes ainsi que Sting, Carmen Lundy, Diahnne Abbott et Lucy Gabrielle Penabaz au chant.

Kip Hanrahan - Tenderness