La Caravane Passe

(Website)

Groupe formé en 2001 par Toma Feterman, issu d’une famille d’origine polonaise et roumaine, aux traditions ashkénazes et soviétiques. Après un parcours musical allant du punk à la chanson française, il décide de monter un groupe de musique d’Europe de l’Est, comme un retour aux sources. Au début, il s’agit d’amis qui jouent des airs traditionnels. Multi-instrumentiste autodidacte, Toma chante, joue du banjo et de la trompette.

Il rencontre Olivier Llugany en janvier 2001, tromboniste catalan de Perpignan. Très jeune déjà, celui-ci jouait du fiscorn (bugle basse catalan) dans les orchestres de sardane (les cobles). Il a l’idée d’introduire cet instrument atypique dans le projet, du fait de sa ressemblance avec les tubas des fanfares balkaniques, ce qui donnera ce son cuivré au groupe.

Au fur et à mesure qu’ils croisent des groupes de musique tsigane en France, Toma et Llugs observent que celle-ci a un impact sur le public français, mais reste cantonnée à un milieu très culturel et policé. D’où l’idée qu’ils ont de « traduire » cette musique, de la détourner sans lui faire injure, en la faisant dévier vers le rock français. Les compositions de Toma sont davantage des chansons de rock alternatif coloré de musiques tsiganes au sens large (allant de l’Europe Centrale à l’Espagne en passant par l’Afrique du Nord). La musique est très énergique et très festive, elle s’étend du tango balkanique au hip-hop, en passant par le reggae et la tarentelle.

De 2001 à 2003, le groupe acquiert une bonne notoriété à Paris comme un groupe de musique tsigano-klezmer festif. On le retrouve dans les cafés-concerts de la scène « underground » parisienne, La Caravane Passe joue alors une à trois fois par semaine dans des lieux tels que L’Olympic, Les Trois Arts, Le Café Montmartre. Le groupe participe aussi régulièrement à des soirées cabaret (« le radeau ») où il côtoie et accompagne divers artistes de cirque.

En 2002 La Caravane Passe crée le Vrai Faux Mariage (véritable cabaret tsigano-rock), sur une idée originale de Toma Feterman et de Môh Aroussi. Toute l’équipe du spectacle va petit à petit apporter sa touche personnelle autant sur la mise en scène, que sur les décors, notamment Yann-Yvon Pennec (Sacha) et Olivier Llugany (Llugs). Le spectacle sera en résidence au Lavoir moderne Parisien (Paris18è) à raison d’une fois par mois de juin 2002 à juin 2004. Puis, il sera résident au Cabaret Sauvage (Paris19e) de juin 2004 à aujourdh’ui.

En 2003, un vieux complice de Toma, Ben Body, rentre dans le groupe à la contrebasse. Il y apportera une véritable assise, et un goût pour des arrangements plus léchés.

2004 est l’année « tournant » dans la carrière du groupe avec l’arrivée d’un nouveau batteur et d’un nouveau saxophoniste. Pat Gigon apporte toute la folie et l’extravagance nécessaire au projet avec son jeu rock ; et Cyril « Zinzin » Moret, sortant du cirque Gruss, est capable de jouer avec deux saxophones en même temps ! L’effectif est au complet. Le groupe commence à tourner beaucoup.
et sortent leur1er disque, Go To Plèchti, nombreux festivals en France, concert avec Goran Bregovic au Cabaret Sauvage, concerts avec Rona Hartner, Loulou’Djine, Slonovski Bal, Java, Mon côté punk, El Gafla… Fête de l’Huma scène Musique du Monde.

2005 : Festivals, concert au new-Morning avec Odjila et Darko Rundek, festivals avec La Fanfare Ciocarlia, ou avec Pauline Croze… Tournée au Portugal. Radios et télés (France inter, France musique, reportage sur France3, France4, Direct8, RFI…)

2006 : Nombreux Festivals, Festival Voyage en Tziganie au Bataclan (avec Bratsch), soirée à L’Elysée Montmartre, Festival de Marne avec Taraf de Haidouk, Kocani Orkestar et Mahala Raï Banda, tournées en Belgique, en Suisse, en Serbie et en Macédoine.

2007 : Sortie du 2nd disque Velkom Plèchti (+DVD). 2 dates complètes au New Morning. Nombreux concerts et tournées avec notamment Boban Markovic ou les Washington Dead Cats, tournée en Belgique, en Allemagne, en Suisse.

2008 : Vrai-Faux Mariage au Bataclan, toujours beaucoup de tournées et de festivals : Chorus des Hauts-de-Seine, Rock’n’Solex à Rennes (avec les Swinkels et Les Fatals Picards), Festival La Cassine à Vendresse (08) avec Thomas Dutronc et Cocoon, Festival Rio Loco à Toulouse, Festival Solidays à Paris, Festival Sziget, scène Roma (avec Selim Sesler), tournée en Tchéquie, en Hongrie, Vrai-Faux Mariage en Espagne à Fira Tarrega…
A noter que le groupe collabore depuis le début avec la scène électro-tsigane en expansion (Dj Tagada, Dj Gaetano Fabri, DJ Click, Gypsy Sound System…).

Les teasers de leur nouvel album “Ahora in Da Futur” :

le 1er teaser Zinzin Moretto
le 2eme teaser Interllugs
le 3ème teaser Like a Sextoy
le 4ème teaser Moustache on the Stage

Albums

Canis Carmina

Label: Szenario Arts
Distribution en France: L'Autre Distribution
Date de sortie en France: 05 Février 2016

La Caravane Passe revient en 2016 avec un nouvel album intitulé CANIS CARMINA (les chants du chien). Un album composé de 10 titres, dont 6 acoustiques et 4 remix.
Pour ce nouvel album et ce nouveau show, La Caravane Passe confirme qu’elle a la bougeotte. Leur musique se joue des frontières entre traditions (des Balkans au Maghreb en passant par la Catalogne) et musiques actuelles (électro, rock, hip-hop). Elle laisse se déployer son énergie de voyage, de nomadisme et de déracinement. Le point de vue « caravanien », c’est le point de vue des gens de passage, qui découvrent une société et la racontent avec poésie et amusement.

La Caravane Passe - Canis Carmina

Gypsy For One Day

Label: szenario arts
Distribution en France: L'Autre Distribution
Date de sortie en France: 12 Novembre 2013

Pour ce 4ème album, le groupe propose de se glisser dans la peau d’un nomade urbain du 21ème siècle, un peu comme eux-même le font depuis l’an 2000, et de porter un regard moderne sur les sédentaires qui nous entourent. 12 chansons pour se sentir gypsy pour une journée, ou gitan d’un jour, sans attache nationale et sans territoire fixe. On retrouve aussi des invités de marque, venus s’encanailler pour un jour ou plus dans la caravane : Erika Serre, jeune chanteuse tsigane d’origine hongroise, Stochelo Rosenberg, grand maître hollandais de la guitare manouche, ou encore Sanseverino venus faire un concours de SuperManouch’ air-guitare avec Toma.

La Caravane Passe - Gypsy For One Day

ROADBOOK

Label: Echo Echo
Distribution en France: L'Autre Distribution
Date de sortie en France: 07 Novembre 2011

LA CARAVANE PASSE sort son ROADBOOK, un carnet de voyage spatio-temporel sous forme de double CD en édition limitée. On y retrouve leur dernier album studio, AHORA IN DA FUTUR, ainsi qu’un Live enregistré pendant la tournée 2011 du groupe agrémenté de 4 remixs signés : DJ Click, Tom Fire, Sayag Jazz Machine et La Caravane Passe.
Sur scène comme sur disque, La Caravane Passe est devenue une véritable machine à zigzaguer dans l’espace et dans le temps, avec un son urbain et des costumes déjantés inspirés du Steam-Punk et du rétro-futurisme.

La Caravane Passe - ROADBOOK

AHORA IN DA FUTUR

Label: MAKASOUND
Distribution en France: PIAS
Date de sortie en France: 03 Mai 2010

On avait laissé LA CARAVANE PASSE dans son village imaginaire de Plechti (dernier album ‘Velkom Plèchti’). Elle a depuis sillonné les terres cabossées de notre bonne vieille Europe.
Pour son 3eme album, LA CARAVANE PASSE s’est relookée, électrisée et transformée en machine à zigzaguer dans le temps et l’espace. Réalisé par l’étrange bidouilleur artistique Camille Ballon (No One is Innocent, JAVA…etc), la Caravane a fait grimper à son bord quelques voyageurs clandestins : Rachid Taha, R.Wan, Erika Serre, Marko Markovic, la fanfare Ziveli. Une équipe joyeusement bariolée pour un nouveau périple dans un nowhere métissé : des guitares électriques, des basses et des claviers s’entremêlent aux guitares gitanes, aux cuivres et autres mandolines. C’est de la chanson française, de la musique tsigane, du rap-world, du balkan ska et de l’électro-rock !
Le même métissage que l’on retrouve dans les textes, chantés dans un argot qui mêle le français à l’anglais, au serbe, à l’espagnol, au romani, à l’allemand. Un véritable melting-pot verbal paneuropéen qui raconte des histoires de voyages, de frontières, de cultures et de personnages. Et si nos cyber-nomades ne malaxaient-ils pas tout simplement le futur Homo Europaneo ?
Encore et toujours, ‘les chiens aboient, et la caravane passe’…
En voiture Zinzin !

La Caravane Passe - AHORA IN DA FUTUR

Velkom Plechti

Label: Tzig'Art - TZIG 21421
Distribution en France: L'Autre Distribution
Date de sortie en France: 22 Novembre 2007

Au travers de 13 titres festifs et cosmopolites, La Caravane Passe nous présente son nouvel album, ” Velkom Plèchti ”, comme une invitation dans leur village d’origine, un petit village qui nous est à tous familier, que nous connaissons sans vraiment en avoir conscience : Plèchti. Les chansons sont ainsi écrites dans la langue originale du village, une sorte de créole à base de français, et coloré de mots yougoslaves, espagnols, russes, arabes, italiens… caractéristiques du brassage culturel qu’a connu Plèchti au travers des générations. Pour ce disque studio, La Caravane Passe a réuni autour de son noyau des musiciens croisés sur la route, donnant ainsi une couleur musicale supplémentaire à chaque chanson. Entre les cuivres balkaniques de la fanfare Ziveli Orkestar, le cymbalum tsigane roumain de Fabian Andreescu, les persussions orientales et espagnoles de Bachar Khalife, le violon klezmer de Jacques Gandard (le Freylekh Trio), l’accordéon serbe de Jasko Ramić (Haidouti orkestar), ou la voix bouillante de Timike (Le Petit Dernier, ex-Mister Gang), on ne sait pas bien si tout ce petit monde est venu de Plèchti, ou si c’est Plèchti qui fait le tour du monde…

La Caravane Passe - Velkom Plechti

Concerts