Laurent Pernice

(Website)

Né en 1961. Tout commence par des cours de piano, à l’âge de cinq ans, à Toulon. Avec l’adolescence, le piano se change en guitare, puis en basse électrique. Il joue dans plusieurs groupes de la région, mais est irrésistiblement attiré par des expérimentations solo avec le matériel qu’il peut se procurer.

Durant la période punk, il écoute du jazz, des musiques nouvelles, et bidouille les sons dans un grenier. Après un accident de moto qui le prive de l’usage de sa main gauche durant près de deux ans, il se tourne vers les musiques électroniques et compose en 1988 son premier album “Détails”, mélange de sons acoustiques, électroniques et de samples.

Après être monté à Paris, il rencontre, par l’intermédiaire de son label, le groupe Nox (qui mêle rythmiques électro-hypnotiques et guitares saturées), dans lequel il sera percussionniste pendant trois ans. Durant cette période, il sort deux nouveaux CD. Le premier est très influencé par le groupe, le second lui permet d’explorer de nouveaux mixages: musiques ethniques, nouvelles et groovy. Il rencontre à cette occasion le groupe allemand POL. D’où, quelque temps plus tard, un autre CD, plus ambiant-techno, enregistré à Cologne avec Marcus Schmickler (Pluramon), l’un des membres du groupe.

Et puis le désir de retrouver le soleil de son enfance le pousse à s’installer à Marseille, où il aménage son home-studio en 1997. Là, il compose trois nouveaux albums, où il expérimente en solo toutes les possibilités de l’électronique.

Parallèlement, il obtient un DESS de cinéma qui lui permet de se rapprocher des musiques d’illustration. Il compose ainsi quelques musiques de film (courts métrages, documentaires), qui lui ouvrent la porte vers un album de musiques purement “illustratives” à l’usage des chaînes de télévision. Aujourd’hui, toujours à Marseille, il travaille avec un ancien Parisien, Jacques Barbéri, écrivain et saxophoniste, sur une musique aux accents jazzy.

En collaboration avec le DJ Big Buddha, il fonde le groupe Goldenberg & Schmuyle, orienté électro-world. Il compose également avec Armando Coxe, chanteur angolais, une série de chansons aux accents africains bien sûr, mais aussi portugais, brésiliens, indiens… A la basse, enfin, il s’est joint au groupe marseillais Jugal Bandi (ethno-jazz) et ne tardera guère à faire quelques concerts avec cette formation.

Albums

A World Too Late

Label: The Sublunar Society
Date de sortie en France: 01 Juillet 2018

A World too late est un disque à la beauté esthétique forte, où fusionnent les musiques et les rythmes du monde entier. C’est ce qui fait sa richesse et son principal intérêt. Laurent PERNICE livre des compositions d’une grande intensité, bercées par une poésie évidente, visions d’un monde partagé entre son désir de modernité et son goût pour la nostalgie. Par Cédrick Pesqué

Laurent Pernice - A World Too Late

Drosophiles et Doryphores

Date de Sortie: Mars 2004
Deuxième album pour Laurent Pernice, intitulé “Drosophiles and doryphores”, composé avec la complicité musicale de l’écrivain de science-fiction et saxophoniste Jacques Barbéri. On retrouve un univers flottant entre jazz et electronique. Ils livrent un album subtil, aux confins de l’ambient et de l’electro-jazz.

Laurent Pernice - Drosophiles et Doryphores