Paul Brock

(Website)

Je suis l’aîné d’une famille de quatre enfants, né le 1er Janvier 1951 à Agadir, au Maroc d’un père originaire de l’Ile de la Réunion et d’une mère américaine. Mes parents s’étaient trouvés au Texas en 1946 dans l’armée à Corpus-Christi, base d’entraînement pour les élèves pilotes de la France-libre. Ma mère y travaillait comme météorologiste et mon père succomba aux charmes de ses prévisions.

Dans la vie normale, ma mère était une excellente pianiste. Elle comprenait Beethoven et tout le reste avec une âme d’enfant. Mon père vivait à travers les guerres et sa famille comme l’on vit dans les rêves. Il redescendit sur terre pour quelques temps quand ma mère nous quitta pour un autre monde. Ne sachant que faire de nos encombrantes blessures, il rangea soigneusement la famille en pension chez les uns et chez les autres, puis s’enferma dignement dans son deuil.

Dans son roman ” La Perle ”, Steinbeck parle d’une musique intérieure de la famille, cette musique apparaît quand tout va bien, même dans les pires moments. Je suis depuis longtemps bercé par cette lame de fond qui porte la vie dans les altitudes de la survie.

J’ai fait, pendant quatre années des études au conservatoire de musique d’art dramatique et de danse de Toulon au début des années 60. A cette époque le directeur et certains professeurs portaient encore la montre au gousset et, pour les plus modernes, le costume gris à veste croisée. J’y ai appris, le jeudi après midi, l’amour de la musique, la pratique de la clarinette, du solfège et de l’abrutissement. Le reste de la semaine je faisais du latin et lisais les aventures de Bob Morane.

Il a fallu, l’exploration pendant deux années de quelques lagons bleus à Madagascar, les délices de la musique de chambre, la disparition de ma mère, la solitude du pensionnat, la découverte de la poésie, de la couleur et des pinceaux, l’anesthésie des études supérieures, la pratique du Piano arrangé, le choc abrasif du free-jazz, la visite en enfer, la rencontre avec ma femme et celle de mon enfant, les voyages en 2CV, la composition à tout va, la maladie, le vol et la trahison, le business, la repentance, le Japon, pour que l’image et le son prennent petit à petit leur place.

Albums

The Four Seasons

Kajibi Productions
Sortie en France : 2000

J’ai composé cet album à tue tête et en voici l’histoire :

En 1998, j’ai fait un voyage au Japon pour y visiter quelqu’un de très cher. J’ai ramené plein de sons enregistrés sur le trottoir, dans les maisons, sous les cailloux et dans les arbres. Je les ai mélangés dans le désordre, avec soin.
J’aurais voulu rester dans ce volcan, mais je n’ai fait qu’y passer. Depuis je me suis inventé tous les temps de mon absence, toutes les saisons que je n’y ai pas connues.

Paul Brock - The Four Seasons