Sylvain Rifflet

(Website)

Sylvain Rifflet, formé par Pascal Dupont puis Michel Goldberg et Philippe Portejoie, est diplômé du Conservatoire National de Musique de Paris. En 2008, il reçoit le premier prix de groupe au Concours National de la Défense et un “Django d’or” dans la catégorie nouveau talent. Il se produit aux côtés de nombreux jazzmen de renom tels Riccardo Del Fra, Michel Portal, Aldo Romano ou encore Joey Baron, Hermeto Pascoal… ou au sein d’orchestres comme le Pandémonium de François Jeanneau, l’European Jazz Youth Orchestra, le Sacre du Tympan ou encore l’Orchestre National de Jazz. Son premier album Rockingchair sort en 2007. En 2008 il remporte le prix de la meilleure musique de film au Festival de Dubaï pour la bande originale du Dernier Maquis. Il signe également la musique de plusieurs documentaires comme Sin maïs no hay païs et La grippe du laisser-faire. Actif pour le compte de Banlieues Bleues, en résidence pour le Festival Jazz au fil de l’Oise, il n’en continue pas moins de composer pour ses albums et sort 1:1 en 2010, Beaux-Arts pour trio et quatuor à cordes en 2010 puis Alphabet en 2012 tout en participant à l’interprétation de pièces contemporaines et à l’écriture de plusieurs remixes. En 2013, il crée “Perpetual Motion, a celebration of Moondog” avec le saxophoniste Jon Irabagon ainsi que l’Ensemble Art Sonic avec le flûtiste Joce Mienniel à La Dynamo de Banlieues Bleues dans le cadre d’une résidence départementale en Seine-Saint-Denis. De ce projet suivra l’album sorti en 2014.
Il se produit fréquemment avec le vibraphoniste Pascal Schumacher soit en duo soit avec Blind_date, aux côtés du trompettiste Verneri Pohjola et du contrebassiste Henning Sieverts.

Albums

Re-focus

Label: Verve
Distribution en France: Universal Music
Date de sortie en France: 15 Septembre 2017

Depuis sa découverte à l’adolescence de l’enregistrement que Stan Getz tenait pour son plus bel accomplissement, Sylvain Rifflet rêvait d’enregistrer un disque qui reprenne le format de “Focus” en renouvelant l’alliage ô combien réussi entre classique et jazz. Pour concrétiser cette lointaine ambition sinon inavouable du moins culottée, manquait l’opportunité que Verve seul pouvait offrir. C’est aujourd’hui chose faite ! Contrairement aux nombreux albums de jazz où l’on entend des cordes, tant sur Focus que sur “Re-focus”, l’orchestre est beaucoup plus qu’un clinquant tapis rouge servant de luxuriant faire-valoir aux chorus du jazzman. A la fois compositeur, interprète, soliste et improvisateur, Sylvain Rifflet signe lui-même la partition (arrangée ou co-composée par Fred Pallem) extrêmement soignée sur laquelle il improvise ensuite.

Sylvain Rifflet - Re-focus

Mechanics

Label: Jazz Village
Distribution en France: harmonia mundi
Date de sortie en France: 08 Septembre 2015

Sylvain Rifflet a construit la musique de cet album autour de ses influences – on peut citer pêle-mêle, Steve Reich, Moondog, Philip Glass ou Terry Riley – mais aussi autour du son hybride de ses compagnons de route à l’instrumentation singulière : les percussions de Benjamin Flament mélangées à la kalimba ou à la flûte de Joce Mienniel soutenues par la guitare électrique de Philippe Gordiani tissant ici et là des ambiances tantôt oniriques et déconcertantes, tantôt plus rock et ciselées, des illusions sonores singulières sur lesquelles le saxophoniste et clarinettiste pose son timbre si personnel se faisant tantôt lyrique, tantôt rythmique ou percussif.

Sylvain Rifflet - Mechanics

Moondog

Label: Jazz Village
Distribution en France: Harmonia Mundi
Date de sortie en France: 09 Septembre 2014

Les saxophonistes Sylvain Rifflet et Jon Irabagon saluent l’esprit et l’œuvre de Moondog, le Viking de la Sixième Avenue, dans un maelstrom musical et multimédia. C’était l’une des créations phares de la 30ème édition du festival Banlieues Bleues : Sylvain Rifflet et son groupe Alphabet, associés à l’américain Jon Irabagon et à la pianiste Eve Risser, célébraient, dans un projet musical et multimédia de haute volée, l’esprit et l’œuvre de Moondog.
Vaste programme, tant le Viking de la Sixième Avenue a hanté l’asphalte jungle new-yorkaise, influençant Philip Glass, Terry Riley ou Janis Joplin, Zappa ou William Burroughs… A l’occasion de la sortie du disque et DVD –enregistrés en live à Banlieues Bleues- sur le label Jazz Village, reprise de Perpetual Motion à La Dynamo.

Sylvain Rifflet - Moondog

Alphabet

Label: Sylvain Rifflet
Date de sortie en France: 26 Avril 2012

Avec son second projet, Sylvain Rifflet confirme encore un peu plus son génie en nous offrant un disque complémentaire au précédent mais à l’esthétique différente, élargissant encore les possibilités de la musique moderne en s’aventurant sur des territoires nouveaux. On assiste alors à un véritable travail de modelage sonore, puisant dans de nombreuses influences telles que King Crimson, Tom Waits ou encore Radiohead pour les textures et l’empreinte mélodique, arborant un genre unique témoignant d’une véritable identité sonore qui lui est propre.

Sylvain Rifflet - Alphabet

Beaux-Arts

Label: Sans Bruit
Date de sortie en France: 14 Février 2012

Après plusieurs années de travail au sein de Rockingchair, le saxophoniste, clarinettiste et compositeur Sylvain Rifflet, présente ici sa première réalisation personnelle. Une formule originale et variable pour trio avec guitare et quatuor à cordes. “Beaux-arts” est une libre évocation des rapports entre la musique et les autres arts, à la croisée des chemins entre jazz, rock et musique contemporaine.

Sylvain Rifflet - Beaux-Arts

Concerts