Editorial: 2015...

Le 05 Janvier 2015

L’année 2015 sera cruciale pour la musique, les artistes et l’industrie musicale. Les temps changent de plus en plus rapidement, et nous devons tous nous adapter, trouver de nouvelles solutions d’exploitation qui génèrent des revenus pour les artistes, établir de nouvelles connexions tout en poursuivant nos différentes passions musicales.

En France, comme dans bien d’autres pays, les labels et les distributeurs se battent, les éditeurs de musique doivent s’adapter à de nouveaux systèmes mis en place à la SACEM et doivent trouver de nouveaux supports pour les artistes-auteurs-compositeurs ; en faisant du conseil artistique, en créant des connexions avec d’autres musiciens, en aidant à trouver un label et/ou une distribution, en France ou à l’étranger, en aidant avec des idées de promotion et de marketing, même en investissant dans la production, et en aidant à faire connaître le musique internationalement.

Ceci dit, nous sommes toujours aussi motivés par des projets déjà en train de trouver leur public à travers la France, l’Europe et au-delà. L’année dernière a vu des producteurs de film, de publicité, des compagnies de danse, des chaînes de télévision etc. s’intéresser aux musiques que nous représentons, en France mais aussi en Italie, en Allemagne, au Japon, en Corée du Sud, en Australie, aux Etats-Unis, au Canada et ailleurs.
Jun Miyake (Yellowbird/Enja) et Airelle Besson (Naïve), deux artistes d’une grande originalité musicale, ont reçu des réactions extraordinaires de la part des médias et du public et auront de belles occasions d’élargir leur public en 2015.
Le jazz n’est absolument pas mort, comme l’ont démontré Sylvain Rifflet avec son projet Moondog « Perpetual Motion » (Harmonia Mundi), Airelle Besson & Nelson Veras avec l’album « Prélude » (Naïve), Paul Lay et son Mikado quartet (Laborie Jazz), qui ont tous reçu de superbes chroniques et toutes sortes de belles récompenses. A l’international, Jon Hassell et Jacky Terrasson continuent leur parcours créatifs, tout comme Dave Liebman, en collaborant à de magnifiques projets avec d’autres artistes internationaux bien connus ainsi qu’en soutenant de jeunes artistes en développement – pour n’en citer que quelques-uns.
La scène jazz luxembourgeoise a amené d’incroyables découvertes et signatures avec l‘entreprenant et aventureux trio Reis/Demuth/Wiltgen ainsi que le très créatif saxophoniste Maxime Bender et le vibraphoniste Pascal Schumacher.
En 2015, le subtil et énergique Pascal Schumacher sortira deux albums : L’un en janvier sur le label Edel (Allemagne) avec « Afrodiziak » du formidable trio Khalifé-Schumacher-Tristano, et en mars avec un album sous son nom sur le label Laborie Jazz. Jacky Terrasson sortira lui aussi un nouvel album, « Take This » (impulse!/Universal) fin janvier (il sera en concert à l’Olympia à Paris en juin), tout comme l’excellent groupe Alphabet de Sylvain Rifflet sur le label Laborie Jazz, sortie en mars.
Gregory Dargent (oud, composition, production), artiste aux multiples talents, impressionne avec toutes ses créations inventives et originales, allant de la world au jazz, du trio à l’orchestre. Plusieurs projets suivront l’album de son groupe L’Hijâz’Car (Buda Musique) sorti l’année dernière et qui a suscité l’enthousiasme bien au-delà de la France : le premier sera « Sirventés » sur le label Accords Croisés, puis deux autres productions à suivre au cours de l’année.
Le Grec Kyriakos Kalaitzidis (leader du groupe En Chordais), joueur de oud, compositeur et producteur, (dernière sortie en 2014 : « The Musical Voyages of Marco Polo » sur Harmonia Mundi) a terminé les arrangements et la production d’un l’album consacré à la musique datant de la période de l’Empire ottoman.
René Aubry, compositeur-guitariste réputé, est très actif dans la composition de musique pour le cinéma en ce moment, en Angleterre mais aussi en France, ainsi que pour la danse contemporaine. Sa nouvelle création pour la danse, le ballet « Now » de la chorégraphe Carolyn Carlson, un grand succès dont les représentations ont été données à guichets fermés au palais de Chaillot fin 2014, sortira en cd en 2015, ainsi qu’un mini album de guitare solo, « Days », attendu pour fin janvier.
Notre nouvelle signature blues-rock-soul Gaëlle Buswel commence une carrière internationale avec son nouvel album « Black & Blue », qui sortira en Europe, au Canada et aux Etats-Unis.
Toma Feterman, leader du groupe La Caravane Passe (5 CDs released), qui a été acclamé et a reçu un très bon accueil lors de leurs concert dans de grands festivals en Allemagne l’année dernière, est maintenant la moitié du duo Soviet Suprem. Il a également composé la musique pour le spectacle « Magic Delirium » du magicien et humoriste Eric Antoine. Les représentations ont eu lieu à l’Olympia fin 2014 avec en première partie le Freylekh Trio, groupe mené par Feterman. Ce spectacle sera en tournée en 2015.
Fraser Anderson, artiste folk écossais ayant vécu en France quelques années et de retour en Grande Bretagne depuis l’année dernière, sortira « Little Glass box », un album original et délicat, sur le label allemand Membran. L’album est déjà sorti en Allemagne et en Angleterre ; la sortie française est prévue pour février 2015, avec deux concerts au Sunset à Paris.

Voir tous les éditoriaux